Au-delà de moi, il y a Toi

 

J’aspire à montrer les corps autrement, en opposition à l idéologie du corps idéal  dans notre société, l’ambivalence des sentiments, des pensées, des êtres, la réflexion  sur nos aspirations primitives et contradictoires de notre vécu.

 

Vous faire partager la beauté de ces corps  vieux,  jeunes, lourds des femmes avec leurs expériences et leur sensualité, leur beauté très affirmée. C’est ainsi que le grès  vibre sous mes doigts frénétiques pour impacter les formes de ma perception, des sentiments prégnants qui me submergent au travers du regard captif de mon empathie envers le monde.

 

Un geste née d'une impulsion du corps, geste vif, rapide souple et rythmé, une danse en quelque sorte ; un  face-à-face avec l’argile, véritable confrontation spirituelle, d’un équilibre fragile  entre  sensualité charnelle de la terre et cette présence incantatoire du modèle vivant.

 

C’est un véritable corps à corps dans une perpétuelle quête du Vrai, du Beau, que mes sculptures prennent vie sous mes mains.

 

L’Eternel féminin vers plus haut toujours nous entraine ! Goethe        

 

Merci la Terre.