PRÉAMBULE

La commune d’Illiers-Combray, le Combray de Marcel Proust

Pour écrire Du côté de chez Swann, premier volume de son œuvre "A la recherche du temps perdu", Marcel Proust s'est largement inspiré des souvenirs d'enfance lors de ses vacances à Illiers-Combray, chez sa tante Elisabeth Proust-Amiot.


En effet, à partir de 1877, Marcel Proust, enfant âgé de 6 ans, vient de Paris passer ses vacances de Pâques et d'été avec son frère Robert dans la maison familiale de ses oncle et tante paternels, Jules Amiot et son épouse Élisabeth Proust, et ce jusqu'en 1880 où il doit y renoncer à cause de ses crises d'asthme.

En 1971, à l'occasion du centenaire de la naissance de Marcel Proust, la commune s'est officiellement adjoint le nom de Combray, le village fictif dépeint par l'auteur.

La ville est donc ponctuée de lieux décrits par l’écrivain comme :

  •  La Maison de tante Léonie devenue le Musée Marcel Proust

  • L’église Saint Jacques, inscrit aux monuments historiques en 1907

  • Le Parc du Pré Catelan, le jardin romantique dessiné en 1850 par Jules Amiot, oncle de Marcel

    Proust.

  • Le Manoir de Mirougrain

  • Le chemin des Aubépines

    Fort de cet héritage culturel et historique, la municipalité a donc décidé en 2016 de rendre hommage à Marcel Proust par un buste en bronze installé dans le nouveau Jardin de la salle des Fêtes, le théâtre de verdure.

    En effet, ce nouveau parc est un lieu ouvert à tous, il est proche du centre-ville et du musée. C’est un écrin vert propice à la rêverie et à la lecture.

RÉALISATION

La municipalité a décidé en novembre 2016 de confier la réalisation de l’œuvre à l’artiste YBAH.

YBAH est un artiste sculpteur locale qui :
« Après des études en arts plastiques, un besoin de contact avec la matière s’impose,....prend un chemin artistique classique depuis un enseignement académique d’après les reproductions du Louvre, un apprentissage à l’école Nationale des Arts Appliqués Duperré à Paris.

Elle acquiert les techniques du bronze à la cire perdue au lycée Languier à Eu puis travaille aux côtés de sculpteurs confirmés tels que Patrick Bintz, Jean Luc Ducreux, Jean Charles Ménardis , Philippe Sene ect..
Ainsi son parcours artistique s’enrichit considérablement tout en acquérant les techniques de moulage, patines, résines et taille directe sans jamais délaisser le dessin.

Ce n’est qu’en 2012 Ybah participe à de nombreuses expositions collectives où elle obtient divers prix, du jury et du public etc.. » 

Les premiers croquis et moulages nous sont parvenus en mars 2017.

Réalisation du buste

La stèle en pierre de Massengis (Atelier La Pierre Angulaire) a été scellée début juin 2017
Et le buste installé mais caché....

INAUGURATION

Le buste de Marcel Proust, « A la recherche....» a été inauguré le 25 juin lors de l’événement « Illiers- Combray en fête, le temps retrouvé ».
Il a été découvert par Bernard Puyenchet, Maire d’Illiers-Combray et Conseiller départemental et Ybah, le sculpteur devant plus de 200 personnes.

PHOTOS

Buste « A la recherche....» dans le jardin

Buste « A la recherche....» sous plusieurs angles
Détails du buste « A la recherche....»

REVUE DE PRESSE

DISCOURS YBAH DU 25 JUIN 2017

BUSTE DE MARCEL PROUST A LA RECHERCHE……

La création du buste de Marcel Proust qui vient de vous être dévoilée, initiée il y a 9 mois ( une quasi gestation) m’a donnée le sentiment étrange de découvrir un proche.

 

Baignée tout ce temps dans ses écrits, ses sentiments, son appréhension de l’art et du comportement social, j’ai eu l’impression de faire sa connaissance et l’illusion de le comprendre.

«  Une œuvre est à la fois le souvenir de nos amours passées et la péripétie de nos amours nouvelles.
Marcel Proust ; Le temps retrouvé - Posthume, 1927. »

 

Etrangement, nous avons les mêmes origines et avons pris pour havre de paix Le Perche.

Marcel Proust a écrit

« L'absence n'est-elle pas, pour qui aime, la plus certaine, la plus efficace, la plus vivace, la plus indestructible, la plus fidèle des présences? »

Arrivée dans le Perche il y a plus de 30 ans,  je suis tombée amoureuse de cette région et pour restaurer ma maison j’ai fait appel à un entrepreneur Raymond  Proust , habitant à 2 pas de chez moi  qui l’a sauvée de la ruine, et qui je l’ai appris il y a peu est un membre de la famille de Marcel Proust.

 

Invitée à exposer à l’Office de Tourisme d’Illiers-Combray en septembre 2016 dernier par Gisèle Maimi, 

Mr Bernard Puyenchet, Maire, ainsi que ses conseillers municipaux m’ont fait l’honneur de m’accueillir et d’être présents lors du vernissage de  l’exposition  et…

  

Devant le  buste sculpté  de Denis Diderot que je présentais,

 

L’idée d’un buste de Marcel Proust a germé …... et Monsieur le Maire m’a demandé s’il m’était possible de réaliser une telle œuvre. 

Dès lors L’aventure a commencé, je suis entrée en communion.

 

-----J’ai pu en lieu et place de l’écoute de la musique, me délecter au son de la voix des  Jean Louis Trintignant  de la lecture de certains  passages de  «  à la recherche du temps perdu, ou du côté de chez Swann, ou bien des jeunes filles en fleur---,

 

-----ecouter en boucle ce CD

dans le huis clos des longs parcours en voiture vers mon atelier de  Nogent le Rotrou ,

 

-------Consulter  la bibliothèque municipale, me documenter auprès de l’INAthèque,

 

J’ai découvert dans mon environnement des passionnés de Proust jusqu’à mon neveu qui ponctuellement a traduit  Marcel Proust en Hebreu dans le cadre de ses études littéraires.

Après l’imprégnation et la documention  j’ai abordé mon travail par des croquis et des esquisses en argile pour enfin m‘atteler au buste à proprement dit.

 

Au petit matin vers 3, 4 heures j’étais seule au monde, j’attendais cette heure du reveil ou nous allions  lui et moi avoir un  tête à tête, seuls au monde. ; tête à tête envoutant….

 

Le buste était évident et il se trouve devant vous aujourd’hui et grâce à Marcel Proust et à la ville d’Illiers-Combray, j’ai pu m’approprier  de son  conseil : 

 

« Tâchez de garder toujours un morceau de ciel au

 dessus de votre vie.

 

Cette aventure m’a enrichie intellectuellement et m’a permis d’avoir un petit coin  pour l’éternité sur terre

 

Alors comme l’a écrit Marcel Proust :

 

« Soyons reconnaissants envers les gens qui nous rendent heureux. Ils sont les jardiniers qui font fleurir notre âme »

 

 

MERCI à vous Monsieur Le Maire ainsi qu’à vos administrés pour  m’avoir fait confiance en me confiant un tel projet , qui j’espère recevra l’agrément des illesiens qu’il va accompagner dorénavant.

 

MERCI A TOUS DE M'AVOIR RENDUE HEUREUSE AUJOURD HUI J'AI EU TELLEMENT DE  BONHEUR A  LE REALISER ET A CCOMPAGNER SON INSTALLATION DANS CE THEATRE DE VERDURE D'ILLIERS COMBRAY.

Ybah